Christine Comeau

Exposition photographique Récits Nomades 2012

Mes dernières expériences en résidences artistiques à l’étranger et au Québec m’ont amenée à réfléchir sur les notions de nomadisme. D’un voyage à l’autre, l’idée de la mobilité a pris naissance et a fait évoluer mon travail artistique et ma recherche sur mes conceptions de vêtements art. J’en suis maintenant à esquisser des architectures portables à multifonctions. Tels des habitacles qu’on porte sur son dos, un « vêtement maison » ambulant et amovible.
Cette exposition est le résultat de deux années de travail. Depuis janvier 2010, je développe des tentes sculptures qui sont, à prime abord, conçues pour la mobilité et le déplacement, mais qui se sont avérées de véritables architectures intégrées à différents paysages. Ces paysages sont choisis lors de résidences de création qu’elle nomme des haltes nomades. À cet effet, en mars 2010, je suis allée faire un séjour en résidence à Caravansérail, à Rimouski et à Est-Nord-Est, à Saint-Jean-Port Joli, en mai et juin 2011. Donc, les images qui ont été exposées à l’Usine C, à Montréal et au centre d’exposition l’Imagier, à Gatineau, relatent de ces expériences singulières à travers deux structures d’accueil qui auront été complices de mes itinérances et celles de mes tentes sculptures.
En fait, la mise en image de mes architectures portables à multifonctions est un projet tout récent. Les tentes se déploient dans l’espace extérieur, respirent, prennent toutes leur ampleur dans les paysages. Ce mariage forcé entre les paysages et les architectures portables donnent naissance à des tableaux souvent ludiques mais toujours très poétiques.

My experience as a participant in international artists’ residencies is what inspired my interest about the mobility inherent in nomad society. I am now sketching multifunctional portable architecture, dwellings that one can put on oneself; ambulant and removable ‘‘home-clothing’’. It is in this sense that I want to pursue my research; I am elaborating sculptural tents during my different residencies of creation. In this optic, I went for a one month art residence at the artist run centre Caravansérail, in Rimouski, in 2010 and at Est-Nord-Est, St-Jean-Port-Joli, in 2011. l intend to photograph my sculptures in different urban landscapes. The objective being that they are inhabited by humans but also to integrate them into urban or rural landscapes. Tents mobile homes are deployed in outer space, like a camp, breathe, take their full extent.

The pictures exhibited during the photo exhibitions Récits Nomades, at L’Imagier, centre d’exposition, in Gatineau, in 2012, were taken during those artistic residencies.
01-exporecitsnomade2012 02-exporecitsnomade 05-exporecitsnomades2012
06-exporecitsnomades2012 07-exporecitsnomades2012 09-exporecitsnomades2012

Copyright: Martin Côté, 2010, Amélie Daoust-Boisvert and Christine Comeau, 2011

Leave a Reply